Est-il encore utile d’écrire pour le web ?

Les meilleurs webmasters vous le diront : les articles en ligne restent les meilleurs outils de référencement pour un site. Ils permettent de renseigner aisément les moteurs de recherche sur la thématique abordée par ce dernier. Ils possèdent aussi une utilité marketing puisqu’ils fidélisent les internautes. Si le rédacteur maitrise son art, il peut même utiliser ses articles pour attirer des lecteurs. Cependant, avec l’essor du mobile et la perte de vitesse de la presse écrite en ligne ainsi qu’IRL, le texte est-il encore utile pour le référencement ?

La vidéo, un outil à exploiter

Le texte semble en effet perdre du terrain face à de nouveaux formats de contenu. Parmi ces derniers, la vidéo se présente comme la référence. Il suffit de se pencher sur le nombre de vues enregistrées par YouTube chaque jour. Certaines vidéos réussissent d’ailleurs à accumuler un million de vue en moins de 2 h. Sur Facebook, la vidéo est également devenue le format le plus consommé juste devant la photo. En 2015, le réseau social a d’ailleurs fièrement annoncé qu’il enregistrait 1 milliard de vues par jour sur ses vidéos. Il faut dire que ce format possède de multiples avantages. Il est avant tout ludique puisqu’il repose sur le mouvement. D’un point de vue neurologique, le cerveau est plus attiré par ce qui bouge. Il s’agirait d’un réflexe de survie qui s’inscrit dans le cadre de l’évolution de l’espèce humaine. La vidéo réunit également plusieurs formats. Elle peut utiliser du texte comme sous-titres, du son et des photos. Enfin, la vidéo permet à notre cerveau de se reposer en lui épargnant le travail de lecture. Lorsqu’un internaute regarde une vidéo, il est totalement passif. En considérant à nouveau la théorie de l’évolution, la vidéo se présente comme un choix évident, voire incontournable. Enfin, il convient de noter qu’un vidéaste en ligne génère plus de revenus qu’un rédacteur. Il peut même accéder au statut de star contrairement à ce dernier qui ne sera jamais qu’un salarié.

La fin du texte ?

La vidéo est également soutenue par l’essor du mobile, un support qui semble avoir été taillé pour ce format. Regarder une vidéo sur un smartphone peut se faire n’importe où tandis que lire un article depuis le même support nécessite des conditions spécifiques qui incluent notamment le silence. Bref, tout porte à croire que le texte est destiné à mourir en ligne. Cependant, il peut encore survivre quelques années grâce à la place que lui offrent les moteurs de recherches.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top